Les assemblées locales

LA BELLE DÉMOCRATIE SE CONSTRUIT PAR LA MOBILISATION CITOYENNE À TRAVERS LA MULTIPLICATION D’ASSEMBLÉES LOCALES PARTOUT EN FRANCE.

Cette mobilisation conjugue :

  • d’une part des ASSEMBLÉES LOCALES DE PROXIMITÉ, groupes locaux, tables de quartiers, cercles d’habitants qui œuvrent au réveil citoyen dans leur bassin de vie par tous les moyens possibles, indépendamment du calendrier électoral et sans nécessairement passer par les urnes.
  • d’autre part des Assemblées locales à visée élective : LES LISTES PARTICIPATIVES. Elles sont constituées à l’approche d’un scrutin municipal. Elles ont pour objectif de mettre au centre du débat de la campagne locale l’implication directe des habitants et des usagers dans les décisions politiques de la municipalité et de l’intercommunalité, et, d’aller gagner l’élection pour mettre en place cette nouvelle gouvernance. Elles peuvent naître indépendamment de groupes locaux pré-existants sur le territoire concerné, comme en être le prolongement naturel.

 

 

L’ASSEMBLÉE LOCALE ŒUVRE À L’APPROPRIATION DU POUVOIR DU CITOYEN.

SES PARTICIPANT.E.S SONT ANIMÉ.E.S PAR LE DÉSIR DE REPRENDRE LA MAIN SUR LES CHOIX, LES ORIENTATIONS, LES ÉQUILIBRES ET LA GESTION DE LEURS TERRITOIRES ET DE SES BIENS COMMUNS.

DANS LE CAS D’UNE ASSEMBLÉE À VISÉE ÉLECTIVE, LES HABITANTS SE STRUCTURENT POUR PRENDRE LE POUVOIR ET L’EXERCER. LEUR OBJECTIF EST DE GAGNER LES ÉLECTIONS, SANS CANDIDAT PRÉ-DÉSIGNÉ NI PROGRAMME PRÉ-ÉTABLI.

 

VOUS FAITES PARTIE D’UNE LISTE PARTICIPATIVE
OU D’UNE ASSEMBLÉE LOCALE QUI N’EST PAS CARTOGRAPHIÉE ?
INSCRIVEZ-VOUS GRÂCE À CE FORMULAIRE.